LA DETOX D’AUTOMNE !

Comment rester en forme toute l’année ? petit récapitulatif avant notre cure !

La solution est très simple : il suffit de vivre en harmonie avec le rythme de la nature, d’écouter son corps et de suivre la cure de saison. Notre corps vit une véritable révolution à chaque changement de saison. Pour négocier le virage au mieux, la cure de saison s’impose : trois petites semaines, deux fois par an, vous assureront santé et tonus pour toute l’année. Les vertus de cette cure sont évidentes, elle doit absolument faire partie de votre hygiène de vie.

La cure  d’automne et la cure de printemps doivent être dépuratives et il est bon de la débuter sans attendre le changement de saison officiel ou bien de rester à l’écoute de son organisme: je me sens tout « raplapla » avec une baisse de tonus, un manque d’entrain, le teint terne et brouillé, la digestion au ralenti. C’est votre corps qui parle et qui tire le signal d’alarme, alors sans hésiter et sans perdre de temps je vous conseille

LA CURE DETOXIFIANTE DE SAISON ! Action drainage avec les huiles essentielles contre la cellulitesante  

Qui n’a pas ressentit une fatigue générale à la fin de l’hiver ? C’est le signe que notre organisme est saturé de toxines. A l’aproche de l’automne et à l’orée du printemps, nos organes dépuratifs ou émonctoires, que sont le foie, les reins, les voies respiratoires, la peau et les intestins ont besoin d’être nettoyés pour fonctionner au mieux de leur capacité ; Les émonctoires remplissent les fonctions d’agents de tri, de nettoyage et de maintien de la constance intérieure ; ils filtrent les déchets et les éliminent vers l’intérieur.

Si les déchets sont trop importants et les émonctoires paresseux ou déficients, le terrain  accumule progressivement les déchets et l’organisme se fatigue et se dégrade.

*Pour imager, c’est comme votre voiture, elle nécessite de l’entretien et des vidanges après tant de kilomètres.! et bien nous c’est pareil ! Action drainage avec les huiles essentielles contre la cellulitesante

Nos organes d’élimination sont souvent malmenés et débordés par plusieurs facteurs.             

La pollution extérieure présente dans notre environnement => l’organisme est exposé à de multiples substances nocives (pollution de l’air, pesticides, herbicides, engrais chimiques, alimentation industrielle qui regorge de sel, d’additifs alimentaires, exhausteurs de goûts, colorants, sucre raffiné, édulcorants…), qui petit à petit s’accumulent dans notre corps, le dérèglent, le fragilisent.            

La pollution intérieure => le jour comme la nuit par son fonctionnement, l’organisme produit des déchets que nos organes d’élimination s’efforcent par leur travail de rejeter jusqu’à un certain seuil. Au delà de ce seuil, les toxines s’accumulent, gênent le fonctionnement normal du corps et l’encrassent. C’est alors que les liquides nourriciers dans lesquels baignent nos cellules deviennent ainsi par la force des choses de plus en plus acides et les cellules seront donc contraintes de subir l’influence néfaste de cet environnement.

Les aliments principales sources de toxines 

Tant que nos aliments sont adaptés à nos capacités de digestion, d’assimilation et d’élimination, tout se passe bien.  Mais si nous mangeons plus que ce que nous brûlons, et si nos organes travaillent au ralenti, notre corps se trouve en présence de déchets toxiques en excédent qu’il ne peut traiter et rejeter.

Autre causes de perturbations et d’accumulation de toxines dans l’organisme : l’alimentation industrielle et  les produits raffinés qui apportent de moins en moins de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments. Aujourd’hui pour couvrir les besoins quotidiens, des quantités plus importantes d’aliments sont donc nécessaires, entretenant ainsi la surcharge et l’encrassement.

Outre l’excès de nourriture, les aliments raffinés entraînent un travail accru des organes d’élimination, une transformation incomplète des aliments qui auront tendance à fermenter provoquant des poisons et toxines dans l’appareil digestif. Ces poisons et toxines s’accumulent au fil du temps et préparent le lit de désordres beaucoup plus importants par la suite.

Ajoutons à cela

Le stress de la vie, de la gestion du quotidien et du temps, qui perturbe toutes les fonctions métaboliques et organiques et qui contribue à la production et l’entretien des toxines.            

Le tabac, les boissons alcoolisées sous toutes leurs formes.

 C’est pourquoi le nettoyage intensif des toxines organiques est primordial avec une cure de fond à chaque changement de saison.

Cette cure doit être

Dépurative => pour assurer un drainage général de l’organisme grâce à l’utilisation de plantes spécifiques.

Détoxicante => pour permettre d’éliminer les toxiques exogènes c’est – à-dire venant de l’extérieur, telles que gaz d’automobiles, résidus agricoles…

Détoxifiante => pour éliminer les toxines endogènes, c’est-à-dire fabriquées par l’organisme lui-même, les déchets métaboliques.

 Pour détoxiquer et détoxiner l’organisme, les plantes apparaissent comme                              le « moyen le plus naturel » et le plus actif.

*On choisira toujours des plantes issues de culture sauvage ou biologique, des plantes simples, tisanes de plantes composés, ou notre « tisane détox » notamment.

L’automne est une saison intermédiaire où le corps a besoin de recharger ses batteries pour se préparer à la venue de l’hiver.

une « CURE DETOX » va renforcer votre organisme en douceur.

Les plantes détox devront agir sur le système hépatique, le système rénal,l’intestin et le sang.

*Les plantes dépuratives du foie et de la vésicule biliaire

Le foie est un éliminateur de déchets, par la bile notamment, mais aussi un transformateur de déchets. Nos fonctions hépatiques se dérèglent et s’encrassent lorsque nous consommons une alimentation riche en graisses et protéines animales : les produits laitiers de vache et charcuterie occasionnent une surcharge en toxines  qui demandent un énorme travail de filtration de ces « substances indésirables » par le système hépatique. Il en va de même pour les excitants tels que alcool, tabac, café, chocolat, épices.

Afin d’épurer la sphère hépatique, vous pourrez choisir

Des plantes simples en tisane (Nature détox notre tisane, pissenlit,…),

En gélules de plantes (artichaut, chardon marie, radis noir…),

En extrait et jus de plantes concentrés (Synergie foie/digestion, Biodetoxil amp, Desmodium, radis noir/artichaut,…),

En macérât de bourgeons (romarin, artichaut,..).

*Les plantes dépuratives des reins

Le rein est par excellence l’organe qui nettoie le sang de ses toxines. Ce drainage est effectué par les néphrons (environ 1 000 000 pour chaque rein) qui filtrent le sang de ses impuretés,  éliminent les déchets et les rejettent sous forme d’urine. Le rein assure la constance du milieu intérieur dans lequel baignent nos cellules : il régule l’équilibre de l’eau, l’équilibre des éléments minéraux, l’équilibre acido-basique et la tension artérielle. Pour cette dernière en effet, le rein intervient en sécrétant une substance, le rénine pour élever la pression artérielle, lorsque l’irrigation artérielle du rein est insuffisante.

Les plantes qui permettent de nettoyer et de drainer les reins sont nombreuses (aubier tilleul, chiendent, genévrier, queues de cerise, bruyère, bouleau, ortie, pissenlit…)

*La dépuration de l’intestin

Pour éliminer complètement toxines, déchets, et métaux lourds, simultanément, il conviendra de stimuler le transit par un débit de bile important qui sera favorisé par les plantes (romarin, gentiane, radis noir, artichaut…).

Ajouter à cela, les fibres qui auront un effet « coup de balai » sur l’intestin afin d’éliminer résidus, toxines et déchets. Le psyllium ou l’agar agar en paillettes permettront de nettoyer en douceur les intestins en facilitant le transit.

Il convient de mener conjointement une cure qui va drainer le foie, favoriser l’élimination rénale, balayer les résidus stagnants dans les intestins et purifier le sang.

Encore 2 petits conseils pour augmenter les bienfaits de votre cure détox !

Le jus d’un citron dans de l’eau chaude au petit déjeuner, désengorge le foie et améliore le tonus.
C’est la saison du raisin, profitez pour en faire une cure !.

*Ces informations ne sont données qu’à titre informatif et ne remplacent en aucun cas les conseils de votre thérapeute.

Bonne cure à tous…

 

 

 

 

 

, , , , , , , , , , ,

Les commentaires sont fermés.

réalisation et maintenance :Patrice Krysztofiak